sante-participative.org

Site conçu par Fabrice Boudinet

fabrice-boudinet.fr

Suivez nous

  • Twitter Clean

La santé participative et l'éducation thérapeutique du patient

 

Selon l'Organisation mondiale de la santé :
«L’éducation thérapeutique du patient est un processus continu, intégré dans les soins et centré sur le patient. Il comprend des activités organisées de sensibilisation, d’information, d’apprentissage et d’accompagnement psychosocial concernant la maladie, le traitement prescrit, les soins, l’hospitalisation et les autres institutions de soins concernées, et les comportements de santé et de maladie du patient.


Ce processus vise à aider le patient et ses proches à comprendre la maladie et le traitement, coopérer avec les soignants, vivre le plus sainement possible et maintenir ou améliorer la qualité de vie. L’éducation thérapeutique devrait rendre le patient capable d’acquérir et maintenir les ressources nécessaires pour gérer de manière optimale sa vie avec la maladie".


La loi Hopital Patients Santé Territoires (HPST) a donné un cadre légal à l’éducation thérapeutique du patient dans le droit français. Cette pratique existe depuis plusieurs dizaines d’années mais sans structure ni coordination, principalement à l’hôpital (par l’intermédiaire des budgets des missions d’intérêt général et par la T2A).

L’éducation thérapeutique vise à l’amélioration de la santé, de la qualité de vie, l’acquisition et le maintien de compétences. Ceci dans l’objectif de permettre au patient de gérer le mieux possible sa vie avec la maladie tout en préservant sa sécurité.


L’Education thérapeutique est un processus continu dont le but est d’aider les patients à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique. Elle comprend des activités organisées d’apprentissage et de soutien.


L'éducation thérapeutique s'inscrit dans le parcours de soins du patient. Elle a pour objectif de rendre le patient plus autonome en facilitant son adhésion aux traitements prescrits et en améliorant sa qualité de vie (Loi HPST).


Une Education thérapeutique de qualité ne se résume pas à une information, un conseil de prévention, même de qualité

Les pouvoirs publics, les régimes d’assurance maladie, les institutions de santé publique, les professionnels de santé et les associations de patients multiplient les initiatives visant à développer l’éducation thérapeutique des patients. En effet, les associations de patients, ne sont pas en reste, elles ont multiplié, elles aussi les expérimentations : Week end  d'action et d'éducation thérapeutique, Université de personnes en traitement, ateliers santé, patients ressources, malades experts, groupes d'intérêt.



L’industrie pharmaceutique et biomédicale a apporté une aide à la conception de ces programmes, financer des formations et des publications, jusqu’ici sans encadrement. C’est désormais chose faite grâce à la loi HPST.

En parallèle, le milieu universitaire développe la recherche, la formation et la pratique dans le domaine de l'Education thérapeutique.