L'information en santé :

 

La demande d'information en santé est croissante, les personnes confrontées à la maladie (ou à la recherche d'un diagnostic) y ont recours pour mieux comprendre leur maladie, mieux comprendre ce que leur annonce leur médecin, prendre du recul, prendre des avis d'autres praticiens ou celui de personnes comme eux confrontés à la maladie. Ces personnes ont désormais conscience le plus souvent, que cela peut être très angoissant (on met souvent en avant les situations les plus interpellantes).

Ces dimensions sont importantes car ainsi les informations recueillies permettent en général de mieux comprendre et de s'orienter (quelles sont les associations qui peuvent apporter leur aide par exemple).

Il n'existe pas de médecine profane :

 

Toutefois il faut être vigilant : C'est sans doute une évidence mais en aucun cas recueillir des informations sur le web ne peut suffire pour qu'un utilisateur lambda soit en mesure de poser un auto-diagnostic, de favoriser l'automédication, ou encore prédire l'évolution d'une maladie en se basant sur des récits glanés sur le net. L'information permet de confronter des idées, comprendre sa maladie, réinterroger des éléments posés par les équipes médicales et soignantes...

Prudence donc, il ne faut pas mettre au même niveau l'échange avec le praticien qui connait le malade et  les conseils d'un quidam sur un forum non modéré... Il faut resister à l'uberisation de la médecine

 

 

L'Internet des objets

 

La technologie et les objets connectés ont fait leur apparition santé au quotidien, que cela soit en termes d'information ou d'automesure... Ceci notamment grâce à l'apparition des applications sur téléphone portable, des montres et bracelets connectés... Ces éléments permettent la conscientisation des utilisateurs et les invitent à faire évoluer leurs données à titre de prévention (on crée le symptome)... Bien sur tout cela interroge car ces outils qui collectent des données de santé ouvrent en parallèle la porte aux Big datas... intéressant pour les praticiens, mais pas seulement...

 

L'E santé

 

Internet et les nouvelles technologies qui en découlent, ouvrent désormais de nouvelles pistes à la santé : beaucoup d'information (notamment sur la prévention), les échanges se multiplient  (via les forums de discussion)... L'information donne du pouvoir, celui d'agir.

sante-participative.org

Site conçu par Fabrice Boudinet

fabrice-boudinet.fr

Suivez nous

  • Twitter Clean